Taxe CO2 le retour de la vignette

Et voilà c’est officiel: une taxe annuelle de 160€ pour les véhicules émettant plus de 250g de CO2 par kilomètre sera effective dès le premier janvier 2009.

Malgré le peu de véhicules que cela concerne (1% du parc automobile français environ, même si nos chères Subaru sont en première ligne). Pour certains c’est un premier pas vers le rétablissement d’une « vignette » annuelle qui dans le passé était liée à la puissance fiscal et maintenant directement à la pollution … au final le mode de calcul n’est pas si éloigné.

Comme le gouvernement nous y a déjà habitués, la loi passe en douceur puisque s’adressant à une petite minorité de la population, mais gageons qu’une fois cette taxe assimilée les autres catégories de voitures polluantes seront à leur tour concernés par une taxe similaire.

Prenons un exemple, un père de famille passionné de rally décide de s’offrir une Subaru Impreza STI flambant neuve … prix d’achat fixé aux alentours de 45000€, prix d’une carte grise environ 817€ (dépend des régions), malus écologique 1600€, émission CO2 donnée par le constructeur: 243g/km … on est censé échapper à la prime annuelle de 160€ de justesse mais cette valeur passe à 327g/km lors d’une utilisation urbaine donc bien au dessus de la limite.

résultat le prix du rêve avoisine les 50000€, et tout les ans une épée de Damoclès planera au dessus de ce cher véhicule et soulagera votre porte feuille. Certains me diront que c’est une voiture de sport et qu’à ce prix de toute façon notre cher quidam n’en est pas vraiment un … le souci c’est que cette taxe annuelle concerne aussi des monospaces comme le très répendu Renault espace et là on vient ponctionner un père de famille et non plus un passionné de vitesse ou un possesseur de « véhicule plaisir ». Pour info l’éco malus peut monter jusqu’a 2600€ pour l’achat d’un véhicule neuf … soit 5% du prix du véhicule.

On savait déjà que la France ne portait pas dans son coeur les passionnés d’automobile (j’en veux pour preuve les fermetures de divers circuits ces dernières années et la politique du tout répressif qui sévit et se dévellope de plus en plus), cette nouvelle mesure réduira encore a n’en pas douter le segment des grosses voitures de luxe ou des 4×4, les industriels de l’automobile viendront alors quémander des aides de l’état et malgré des profits substentiels licencieront à tour de bras grâce à cette excuse toute trouvée.

Qui a parlé de révolution sociale?

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :